Exalty News

Entretien avec Valouu, coach Fortnite pour Exalty : « permettre à l’organisation d’atteindre de nouveaux sommets»

 

Dans la lignée de notre interview croisée avec nos nouvelles pépites Hares et Azock, nous nous devions de vous présenter Valouu, le successeur d’Aarnax au poste de coach Fortnite. Entre parcours personnel, vision du jeu et méthodes de travail, échange avec le nouveau stratège d’Exalty.

Exalty : Salut Valouu, merci d’accorder du temps à Exalty pour répondre à quelques questions ! Pas plus de blabla, on entame directement avec la première. Comment s’est passée ton intégration dans notre organisation ?

Valouu : Salut, eh bien j’ai vu il y a quelques temps que la structure cherchait à recruter un nouveau coach. Hares et Azock (dont l’interview est disponible ici), que je connais et avec qui j’ai déjà collaboré, m’ont également incité à proposer ma candidature, qui a été acceptée. Ça a vraiment été top en matière d’intégration, que ce soit dans la gestion globale avec Reo (ndlr : responsable esport Exalty), mais aussi dans la section Fortnite puisque l’ancien coach Aarnax m’a également aidé à prendre mes marques.

Exalty : Comment es-tu devenu coach et pourquoi avoir choisi Exalty ? Était-ce un objectif de nous rejoindre ?

V : En fait, j’étais joueur avant de me lancer dans le coaching. J’ai participé à une LAN Fortnite et suite à cela, j’ai vraiment eu envie de partager mon expérience de jeu à des talents plus jeunes. Rejoindre Exalty, c’était vraiment un objectif personnel car l’organisation est reconnue pour sa formation de top joueurs européens (Floki, Falconly, XpeR notamment). J’espère encore monter dans le domaine du coaching, tout en permettant aussi à l’organisation d’atteindre de nouveaux sommets.

Exalty : Rentrons dans le factuel. En quoi consiste le rôle de coach sur un jeu comme Fortnite ?

V : Pour être performant sur Fortnite, il faut bien sûr maîtriser les mécaniques (construction, gunfight) à la perfection. Mais dans un jeu de ce type, qui donne beaucoup de place à l’aléatoire (contenu des coffres, placement des zones pour ne citer que les plus importants), il y a beaucoup d’autres paramètres qui rentrent en compte dans la réalisation de performances de haut niveau. Tout d’abord, il faut travailler le pixel drop (ndlr : la recherche du meilleur point de chute, pour arriver en premier au spawn et ainsi prendre de l’avance sur les adversaires). Cela prend entre six et huit heures en fonction du spawn que l’on choisit de travailler. Ensuite, j’élabore le meilleur pathrunning (ndlr : chemin effectué par les joueurs au sol pour optimiser le temps de looting et favoriser une prise rapide de duel). L’idée quand on arrive au spawn, c’est de ne jamais passer deux fois au même endroit, sinon on perd du temps et ce temps est utilisé par les adversaires pour se mettre en meilleure condition que vous. Enfin, le reste de la stratégie consiste à travailler comment prendre les duels, et comment gérer la zone pour avoir l’ascendant sur la concurrence. Pour résumer, le rôle du coach est bien de lutter au maximum contre cette part d’aléatoire pour que les joueurs n’aient à se préoccuper que de leur performance personnelle.

Exalty : Même en suivant à la lettre ces stratégies, il arrive parfois que les joueurs soient éliminés très tôt dans la partie. Comment gères-tu ces moments là ? Quelle posture adoptes-tu pour remobiliser tes troupes ?

V : Personnellement, je caractérise une élimination rapide comme un coup que le joueur reçoit derrière son écran. Ce qui fait la force d’un joueur est justement sa capacité à se remettre de ce coup et de se concentrer à nouveau sur le jeu et la performance collective. Quand cela arrive, je considère qu’il faut souligner le positif pour relancer l’équipe dans le tournoi, et qu’enfoncer encore plus un joueur qui doute et qui est énervé peut s’avérer catastrophique, surtout sur une scène très jeune comme celle-ci. J’essaye donc d’adopter une posture de grand frère et d’être bienveillant avec l’équipe. Il faut des fois hausser la voix, mais cela se fait surtout en post-événement. Sur 10 parties (le format standard des compétitions Fortnite), il n’y a rien de grave à passer à côté d’une voir deux games…

Pour suivre notre coach et bénéficier entre deux analyses de quelques conseils stratégiques, ça se passe sur Twitch (https://www.twitch.tv/valouu__tv) et sur Twitter (https://twitter.com/CoachValouu).

Bon, vous êtes prévenus ! Notre nouveau coach Fortnite ne compte laisser aucun détail de côté pour permettre à nos joueurs de performer au plus haut niveau possible. Encore une fois, c’est la concurrence qui va tirer la tronche… On te souhaite le meilleur chez Exalty, Valouu ! 

 

La section graphisme recrute actuellement :

– 1 graphiste
 

La maitrise de Photoshop et adobe illustror est essentielle.

Une base d’after effect est un plus